Meilleur Vidéoprojecteur 4K

Comparatif des 10 meilleurs vidéo projecteur avec une résolution UHD 4K

Quatre fois supérieur au full HD, la résolution d’un vidéoprojecteur 4K/UHD procure une incroyable finesse. L’ultra haute définition offre tout simplement la meilleur qualité d’image qui soit actuellement. Elle se démarque par sa faible déperdition en pixels lors de l’agrandissement de vos projections. Si de plus en plus de contenu est disponible en 4K, la majorité des contenus actuel est disponible en HD. Avec leur longueur d’avance, la 4k est la futur nouvelle norme pour les films, le gaming ou le sport. A budget égal, un projecteur full HD aura généralement un meilleur rendu (contraste, couleur, etc.) que son équivalent 4K.


Comparatif : Les MEILLEURS VIDEOPROJECTEURS 4K

cONCLUSION
pOINTS FORTS
POINTS FAIBLES
mEILLEUR pREMIUM
               <strong>LG         </strong><br>            <strong>HU85LS                   </strong>

LG
HU85LS

Quand la Magie
opère
cONCLUSION
Pour des expériences synergiques remarquables. Intègre Google Assistant et Amazon Alexa.
pOINTS FORTS
Une image immersive de 2m20 à seulement 5cm du mur.

Ergonomie, facilité d’installation.

Fait jeu égal avec un Téléviseur Laser.

Qualité de conception et Design sophistiqué, minimaliste.

Discrétion de fonctionnement.
POINTS FAIBLES
On aurait aimé la 3D.
cOUP DE cOEUR
<strong>           Benq        </strong><br><strong>   W2700</strong>

Benq
W2700

Vainqueur du Prix EISA
cONCLUSION
Pour une véritable expérience cinématographique à un rapport qualité prix difficilement battable.
pOINTS FORTS
Excellente performance HDR.

Vainqueur du prix EISA du meilleur projecteur.

Précision de l’étalonnage des couleurs, naturelles et vives.

Riche en détails.

Silencieux.

POINTS FAIBLES
Niveau de noir pas assez soutenus.

Pas d’Iris dynamique.

mEILLEUR dEAL
<strong> LG</strong><br>          <strong>HU70LS                                            </strong>

LG
HU70LS

Belles performances 4K Native
cONCLUSION
Le LG propose une expérience TV performante avec une interface de streaming raffinée.
pOINTS FORTS
Une résolution UHD 4K native.

Haut niveau de détail.

Longue durée de vie de la LED: 30000heures.

Décalage d’entrée 4K convenable : 43 ms en mode Jeu.

Tuner TV intégré et applications de streaming.
POINTS FAIBLES
Pas de prise en charge 3D.

Pas de Lens Shift.

Meilleur prix
<strong>Anker Nebula Cosmos Max</strong>

Anker Nebula Cosmos Max

Facile à prendre en main, tout en un
cONCLUSION
Le Nebula Cosmos propose Design, options et ergonomie pour un réel plaisir d’utilisation.
pOINTS FORTS
Version récente d’Android TV, multiple apps disponibles.

Son Design original et personnel.

Précision du spectre colorimétrique.

Excellente qualité sonore.

Facile à configurer.
POINTS FAIBLES
Décalage d’entrée élevé pour les jeux.

La 3D aurait été appréciable.

1. Avis : LG HU85LS

Au sein des technologies de pointes existantes, le projecteur LG se positionne parmi les fleurons du haut de gamme. Son installation simplifiée par son ultra courte focale, sa faculté de projection Laser et sa qualité de résolution 4K s’unissent avec style dans une carlingue au design moderne.

La lumière Laser permet au HU85LS de produire des images suffisamment lumineuses pour une utilisation de jour et maintenir cette brillance sur la durée. Ergonomique, son installation caractéristique des courtes focales lui permet de s’insérer à moins de 30cm de votre mur pour projeter une image au-delà de 2 mètres avec pour seule contrainte un banal câble.


2. Avis : Benq w2700


3. Avis : LG HU70LS


4. Avis : Anker nebula cosmos max


Quel Vidéoprojecteur 4K choisir ?

Projecteur 4K natif : la résolution de la matrice est réellement UHD/4K. Ces appareils sont les modèles les plus couteux et ils sont peu nombreux sur le marché.
Projecteur 4K amélioré : Plus présente sur le marché, on l’a retrouve aussi sous le nom de e-shift. La résolution UHD/4K est recréée avec des puces full HD (1920×1080). Déplacées très rapidement, les puces FHD augmente artificiellement le nombre de pixels permettant de créer une image 4K.

Vous retrouverez cette technologie aussi bien sur des appareils compact et portable que sur des courtes focales. La 4k fait l’objet de beaucoup de controverses. L’époque actuelle se préoccupe de chercher à savoir distinguer l’authentique de la pale copie. Alors quand est il de cette technologie ? Voyons ce qui différencie la 4K native de la 4K upscaler.

Résolution native et amélioration de pixels

À ces débuts, la qualité de la résolution native entre projecteurs était évidente, et directement visible à l’œil dans les détails et la netteté de l’image. Cette pixellisation visible ou effet screen door permettait alors d’évaluer la résolution d’une image de manière assez grossière. C’est pourquoi, dans les mœurs, la résolution « native » des puces est directement liée à la qualité d’image.

Depuis ces dernières années, la résolution native et les technologies d’amélioration de pixels n’entretiennent pas de corrélation avec la résolution réelle de l’image projetée à l’écran. La résolution physique de la puce, du moins dans le monde du cinéma maison, n’a en effet plus autant d’importance.

La révolution a commencé avec l’introduction du décalage de pixels par JVC en 2013. Il s’agissait d’une nouvelle approche pour obtenir une résolution d’image plus élevée à partir des puces D-ILA natives de 1920×1080. Ensuite, Texas Instruments a sorti une puce UHD 4K avec une matrice de miroir de 2716 x 1528 qui utilise un décalage de pixels en deux phases pour créer 8,3 millions de pixels, ce qui correspond au 4K UHD. Ils ont suivi cela avec une puce DLP 4K UHD qui a une matrice de miroir physique de 1920×1080. Cette dernière utilise un décalage de pixels en quatre phases pour créer 8,3 millions de pixels.

Comment choisir un meilleur Vidéoprojecteur 4K : Vraie ou Fausse ?

Sans surprise, cela a alimenté de nombreuses controverses entre la « vrai 4K » et la « fausse 4K ». Outre cette polarisation, il est plus juste de parler de 2 technologies différentes qui sont capables de créer des images légitimement comprises comme une résolution 4K. Dans les faits, il est devenu quasiment impossible de différencier la résolution des puces sur un écran contrairement à avant. Les projecteurs 4K sur le marché utilisent des puces dans plusieurs formats de résolution : 1920×1080, 2716×1528, 3840×2160 et 4096×2160. Tous sont capables de produire des images de résolution 4K impressionnantes. Ils peuvent même battre les puces 4K UHD DLP dans l’impression subjective de la netteté de l’image.

Vous l’aurez compris, la technologie de décalage de pixels étant qualifiée de fausse, elle amène logiquement le consommateur à la méfiance. L’attention est déviée sur la question presque non pertinente de la résolution au niveau de l’appareil. Les experts sont formels, la qualité de rendu est due à l’association de facteurs tel que : le niveau de contraste, le bruit numérique, l’équilibre et la saturation des couleurs et la précision optique de l’objectif.

La 4k, plus qu’une question de perception est un sujet émotionnel pour beaucoup de gens. D’un côté, les fondamentalistes stricts suggères que le terme devrait être réservé exclusivement aux projecteurs dotés de 4K native. De l’autre, les libéraux défendent l’idée que la technologie de décalage de pixels n’est qu’un moyen d’obtenir un aspect visuel souhaité.

Conclusion

logo 4K Ultra haute définition

Les différences entre ces 2 technologies sont insignifiantes si on les décorrèles des autres facteurs. Les niveaux de contraste, de luminosité, d’équilibre des couleurs, et la clarté de l’image définissent finalement le rendu d’une image.